Image Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Un dieu du feu immanquablement présenté avec sa claudiquation

Hephaistos (Titans-grecs) est représenté affublé de sa béquille sur la frise est du Parthénon, sur l’Acropole. Le dieu est dessiné avec ses pieds tournés vers le dehors sur le Vase François. Tout comme l’enclume et le bouton d’or, la béquille fait partie des objets attribués à Hephaistos. Le poète Homère le nommait en particulier "L'illustre Boiteux".

Une histoire houleuse

On trouve une version différente : Zeus l’a jeté du haut de l’Olympe puis il est arrivé sur une île, où il fut sauvé par des Sintiens. Hephaistos a voulu se venger de Héra en fabriquant un trône doté de bras amovibles. Le trône fut adressé à Héré comme un présent et la fit prisonnière. Hephaistos est devenu la divinité du feu et de la métallurgie à son retour sur l'Olympe.

La mythologie lui attribue une multitude de réalisations. Les cyclopes assistaient Hephaistos dans son ouvrage. Ses signes sont l’enclume et le marteau. Parmi les armes mythiques confectionnées par le patron des forgerons, on trouve les cnémides (jambières) d’Héraclès, la cuirasse de Diomède et les armes de Memnon. Hephaistos est vu comme un artisan hors du commun, qui a produit des armes ou des palais destinés aux principales divinités de l’Olympe.

Peu de pièces artistiques transmettent l’image d’Hephaistos. Le plus souvent, il est représenté avec d’autres divinités comme Artémis ou Arès. Des sources pensent que son père est Zeus, le dieu suprême. D’autres relatent que Héré a donné seule naissance à Hephaistos. Sa mère est Héré, la gardienne de la fécondité et déesse du mariage.

Le mari d'une Grâce ou de la déesse de l'amour

Le dieu boiteux épousa Aphrodite d'après le chef d'oeuvre littéraire "L'Odyssée". Hephaistos épousa l’une des déesses qui personnifient la vie selon "L’Iliade". Hephaistos a eu trois enfants : Cabiro la nymphe, Palémon l'argonaute et Périphétès le brigand.